La Zoologie issue des termes grec zoon animal et logos science, désignant ainsi une science qui étudie les animaux, c’est une branche découlant des sciences de la nature ayant pour objet : étude des ou plus exactement évolutions des animaux et leur classification dans le règne animal. L’objet fondamental de la zoologie est de dresser l’inventaire des formes animales de faires de celles-ci un classement méthodique, et d’analyser leur structure, leur développement et leurs rapports avec le milieu ambiant .Elle décrit chez l’anima l’aspect externe (morphologie), l’aspect interne (anatomie) et le mode de reproduction, pour se faire elle fait appel à plusieurs disciplines, nous citons anatomie, physiologie ; embryologie. Pour pouvoir nommer et classer les espèces animales, une branche de la zoologie nommée taxonomie, a pour but de décrire les organismes vivants, les nommer les décrire puis les classer et les regrouper en taxons .Depuis Linné on nomme les espèces suivant la nomenclature binominale( genre, espèce )

CoursZoologie-_papier.pdfCoursZoologie-_papier.pdf

La culture maraîchère ou légumière est une activité agricole spécialisée en la production, la commercialisation et la multiplication des légumes. Contrairement aux idées reçues c'est l'activité agricole la plus créatrice de valeurs ajoutées où la consommation en terme de produits agricole est à la première place des ménages ; à titre d'exemple la consommation moyenne de pomme de terre par personne en Algérie se situe au alentours de 110kg (ministère de l'agriculture et de la pèche, 2010). Donc, pour subvenir aux besoins sans cesse croissant des populations, en produits maraîchers, connaître et reconnaître les légumes, leurs besoins pédoclimatique et le mode de production est primordiale.


La chimie analytique est née il y a un peu plus d'un siècle. Elle est peu à peu passée des laboratoires aux industries. Elle a pris dans les industries et dans la recherche une place de plus en plus importante.

Le suivi quantitatif est effectué essentiellement dans deux secteurs. Le suivi de la qualité des produits d'une industrie, et la vérification des normes imposées par les lois, soit des produits, soit des déchets de production.

La chimie analytique, c'est à dire quantitative intervient donc à la fois sur les chaînes de production et à la sortie des usines.

Pour illustrer l'importance de la chimie analytique, on peut citer à titre d'exemples les laboratoires d'analyse de traces. On y fait appel, par exemple, lorsque l'on soupçonne un industriel de rejeter des substances nocives dans les eaux d'usages. Ceci intervient de façon générale pour la surveillance des déchets industriels.

Avec un autre objectif, les industriels de l'agroalimentaire étudient quotidiennement la qualité de leur produit. Sur les chaînes d'assemblages, un contrôle qualité très serré est effectué systématiquement. On trouve maintenant de plus en plus des chaînes d'assemblages où le système de prélèvement d'échantillons et les dosages sont fait "en continu".

Autre exemple, des détecteurs de pollution sont implantés de plus en plus dans les grandes villes. La technologie de ces appareils est d'ailleurs extraordinaire. Ils dosent de façon continue, aussi, les différents gaz polluants de l'atmosphère et déclenchent une alarme lorsque le dosage est au-delà des normes !

Chacun de ces exemples est basé sur une technique de dosage, domaine qui fait partie de ce que l'on appelle la chimie analytique.

Dans chacun des cas précédents, on prélève des échantillons, on choisit une méthode et une technique adaptées à la détermination de la concentration (molaire, mais plus souvent massique) d'un type particulier d'ions ou de molécules.

Les méthodes de dosage sont très nombreuses. On les adaptent à l'objet d'étude. Parmi les techniques de dosage, on utilise en général les différentes réactions chimiques connues. La technique est évidemment adaptée à l'espèce à doser : on ne dose pas les ions chlorures par réaction acido-basique, ils sont parfaitement inertes sur ce plan-là.

Nous allons apprendre à travers cette série de travaux pratiques quelques techniques d'analyse plus en moins indispensables dans notre vie.